Hauts, Mon dressing cousu main

Une tunique et des pois dorés

SAMSUNG CAMERA PICTURES

S’il y a une chose de sûre, c’est que pour ce projet, je ne serais pas aller chercher très loin l’association tissu-patron, la créatrice de ce modèle de tunique ayant utilisé cette jolie double gaze (en blanc).

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mon coupon provient de ma dernière virée chez Henry et Henriette, passage devenu presque un rituel à chaque fois que je viens sur Nantes.^^ Cette boutique est tellement jolie aussi, avec notamment son mur rempli de tissus et de fournitures de mercerie de toutes les couleurs. Il est vraiment difficile de ne pas craquer. 🙂 Cette fois-là, j’ai choisi de repartir avec un morceau de double gaze de coton Stardust Forest, d’Atelier Brunette. Cela faisait déjà un moment que j’hésitais à me procurer ce tissu. De le voir en vrai, dans cette couleur avec ces pois dorés brodés, m’aura convaincu.^^

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour tout vous dire, au moment d’acheter ce coupon, je n’avais qu’une vague idée de ce que je souhaitais faire avec. C’est seulement, il y a quelques semaines, que je me suis décidée : j’ai eu, tout d’un coup, très envie de travailler cette double gaze. Et le seul patron, qui m’est venu en tête, était celui de la tunique Oh de la marque L’Usine à Bulle. J’aimais beaucoup le côté à la fois féminin et confortable de ce modèle, avec notamment cette encolure très dégagée sur les épaules. Je me suis dit qu’une tunique en double gaze pourrait être très agréable à porter à la mi-saison.

 

– Préparation du patron –

Le format pdf est composé de 12 pages seulement, ce qui fut assez rapide à assembler. En ce qui concerne la taille, j’ai utilisé un 36 modifié au niveau de la poitrine. En effet, en comparant au tableau des mesures, mon tour de poitrine était 2cm au dessus. J’aurai pu partir sur une taille au-dessus, mais il m’a semblé important de rester sur cette taille pour éviter que le patron soit trop grand au niveau des épaules (surtout dans ce cas, où l’encolure est très dégagé). Il m’a semblé plus simple d’élargir au niveau de la pince poitrine. Avant de faire cette modification, j’ai également vérifié l’aisance du patron. Celle-ci semblait assez réduite au niveau de la poitrine, ce qui a fini de me convaincre à faire ces ajustements.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Concernant la méthodologie, je me suis aidée du livre L’ajustement des patrons de couture, de Sarah Veblen. J’ai réalisé un écartement de 1cm (soit l’ajout des 2 cm manquant au total). J’ai trouvé intéressant d’utiliser la graduation de mon tapis de coupe (et du papier calque), pour positionner les différents morceaux bien parallèles. Par ailleurs, j’ai aussi revu l’inclinaison et la position de la pince, que je trouvais vraiment trop haute, quand je mettais le patron sur moi.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au final, je crois que j’ai bien fait de faire cette modification (j’aurai vraiment été trop serrée sans). La pince est encore un peu trop haute, mais cela reste acceptable. Par la suite, j’ai aussi ajouté deux pinces de 1cm en profondeur de pli, car à l’essayage, j’ai été peu convaincu par le rendu trop ample au niveau de la taille. Il m’a semblé préférable d’ajuster un minimum en dessous la poitrine (mais pas trop car sinon impossible d’enfiler cette tunique).

En regardant les photos, je trouve également que la ligne de taille est légèrement trop haute au niveau du milieu devant (et très basse dans le dos). Il est possible que mon ajustement poitrine ne soit pas encore suffisant.

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai également modifié les enformes de l’encolure, car je ne souhaitais pas faire la finition proposée par le parton, qui nécessite de sûrpiquer le tour de l’encolure. Vu le type de tissu et le style du modèle, j’ai préféré augmenter la largeur de 2 cm, puis j’ai réalisé un enforme classique, que j’ai sous piqué pour le maintenir en place (Je n’ai pas augmenté plus la largeur, la couture épaule étant très réduite).

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

– Réalisation du modèle –

Suite à ces modifications de patronnage, j’ai découpé mon tissu : j’ai eu besoin de 1m20 en laize 140cm. Je me suis rendue compte, à ce moment là, d’une caractéristique particulière à ce tissu : il n’est pas du tout glissant. Cela est un avantage quand on coud, car quand les pièces sont bien superposées, elles ne bougent pas. Par contre, quand ce n’est pas le cas, j’ai trouvé qu’il était plus difficile de réajuster la position. Au moment de la coupe, j’ai d’ailleurs, mis un peu de temps pour plier correctement mon tissu en deux.

Ensuite, lors de la préparation des pièces, j’ai choisi d’utiliser un entoilage couper dans le droit fil, pour stabiliser l’encolure.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai également fait attention de bien superposer mes pièces, en les décalant pour que les lignes de couture se finissent exactement aux mêmes endroits (sur l’endroit et sur l’envers). Pas sûre d’être super clair, mais la photo ci-dessous aidera peut-être à comprendre. 🙂

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le modèle présentant des fronces à la taille et au niveau de la tête de manche, j’ai choisi une nouvelle fois d’utiliser la technique de fronces à l’épingle (ne me demandez pas pourquoi, j’aime autant cette technique, je cherche encore la raison^^).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quand je vois le résultat, je me rends compte que j’aurai pu mieux faire sur la manche de droite, qui manque un peu de fronces sur le devant…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

De plus, souhaitant un rendu souple au niveau du bas et des manches (= souhait d’éviter les surépaisseurs), j’ai préféré faire simple pour l’ourlet, en ne faisant qu’un repli surjeté et piqué. Ce tissu ayant tendance à s’effilocher, je ne suis pas certaine que cela fut vraiment judicieux de procéder ainsi. A vérifier après plusieurs lavages, et au pire je reprendrai.

SAMSUNG CAMERA PICTURES
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Enfin, le petit plus que j’aime beaucoup, c’est ce petit nœud – logo des tissus Atelier Brunette – qui lors de la découpe, s’est retrouvé par hasard sur un des côtés de ma tunique. Cela me fait penser aux étiquettes que l’on voit parfois sur les côtés des vêtements. 🙂

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Eh bien je pense avoir fait le tour de ce projet, que j’ai pris plaisir à réaliser durant ces dernières semaines. Il faut dire, il est tellement agréable de travailler un tissu aussi joli. J’aurai presque aimé que cela continue encore un peu. 🙂 Le modèle a également participé à ces jolis moments de couture. J’aime vraiment bien le style, dans lequel je me sens à l’aise. L’encolure est certes très dégagée au niveau des épaules, mais sa profondeur me convient bien. Terminée, il y a quelques jours, je ne sais pas si j’aurai l’occasion de la porter prochainement, mais je pense que je serai ravie de la mettre au début de l’automne prochain.^^

A bientôt !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

15 réflexions au sujet de “Une tunique et des pois dorés”

  1. Bonjour,
    Bravo pour votre tunique elle est superbe. Ma fille a fait une « Yvonne » de République du chiffon dans cette même double gaze. C’est vrai qu’elle est très belle.
    J’utilise également beaucoup le livre de Sarah Veblen. C’est grâce à lui que j’ai réussi à faire un pantalon qui me va enfin!
    Je ne connais pas la technique des fronces avec des épingles mais je vais peut-être essayer car mes fronces avec fils de fronces ne sont jamais très réussies…
    Patricia.

    Aimé par 1 personne

  2. Très belle réalisation, les fronces à l’épingle je ne connaissais pas non plus et je vais tenter ta technique car moi aussi mes fils de fronces ne sont jamais parfaits…

    J'aime

    1. Merci! J’avoue que cette alternative me prends autant de temps (voir plus) et que le résultat n’est pas tjs hyper bien repartie (cela demande un peu de maîtrise et de la concentration). Faudrait peut-être que je retente les fils de fronce, pour voir et vraiment comparer.

      Aimé par 1 personne

      1. Moi non plus mes fils ne répartissent pas de manière égale mes fronces, j’ai vu des pieds fronceurs spécial mais je n’ai jamais testé à voir peut-être que c’est la solution idéale !

        J'aime

  3. Ta tunique est très jolie, bravo! Dans ce double gaze, elle est vraiment réussie. Vue ma morphologie, je ne pourrait pas me la coudre, à moins de la transformer en robe… C’est aussi l’occasion pour moi de découvrir ton blog. Au plaisir de lire un nouvel article!

    J'aime

  4. Très jolie tunique. Bravo. Les fronces à l’épingle ne sont pas ma technique préférée, mais pour l’embu de la manche, c’est souvent la plus adaptée. En revanche, pour les longues sections froncées, je privilégie les fils de fronces.

    J'aime

  5. Je trouve que la tunique est parfaitement bien réalisée. Les patrons de l’usine a bulle sont trop beau j’en suis moi même fan 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.