Hauts, Mon dressing cousu main

Un top foulard, enfin presque!

IMG_20180812_073837

En ce jour férié, je reviens par ici présenter ce haut récemment terminé.

Les dernières semaines très estivales m’ont donné envie de réaliser un top sans manche, très léger, pour affronter les journées de travail les plus chaudes.

Pour cela, j’ai souhaité utiliser un de mes tissus préférés dont l’imprimé me plaît énormément. Trouvé dans un bac à chutes chez Toto tissus, le tombé souple de ce tissu m’a semblé parfait pour coudre ce petit haut.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Par contre, comme il s’agissait de chutes, je n’avais à disposition que deux coupons d’une hauteur d’une quarantaines de centimètres, ce qui n’était bien entendu pas suffisant pour couper chaque pièce d’un seul tenant…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le premier défi fut donc de trouver un moyen discret d’assembler mes deux coupons ensemble. J’ai choisi de faire simple : en pliant mon patron en deux au niveau de la taille et en coupant mon tissu avec l’ajout de la marge de couture nécessaire à l’assemblage des deux parties. J’ai ensuite ouvert la couture puis réaliser un surjet à une aiguille très fin. Le but était de dénaturer le moins possible le tombé du tissu.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai également positionner mon patron sur mon tissu, de façon à ce qu’aucun oiseau ne soit coupé ou presque. 🙂

Au final, je trouve que ce rafistolage passe plutôt bien, notamment sur le devant où la continuité du décor est presque assurée. ^^

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Concernant le patron, j’ai choisi un modèle qui était sur ma liste de projets depuis au moins 3 ans. 🙂 Il s’agit du top foulard, présenté dans le livre Dressing Chic revisite les 70’s. J’aime beaucoup la forme trapèze de ce haut (déclinable en robe), qui dégage les épaules et se noue dans le dos.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A première vue, le modèle est assez simple, puisqu’il ne présente que 3 pièces : un devant, un dos et un col. Je suis partie sur une taille 38 en haut et 42 en bas, souhaitant avoir un top ajusté au niveau de la poitrine et ample sur le bas.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Par la suite, j’ai du revoir plusieurs fois les coutures de côtés pour que le haut corresponde à ma morphologie (de mémoire, j’ai enlevé entre 1cm et 3cm de chaque côté). Il ne fut pas simple de faire ces ajustements à mi-parcours (sans que l’encolure soit montée), mais j’ai préféré régler ces ajustements au début avant de m’attaquer au col. Et vu ce qui s’est passé ensuite, je pense que j’ai bien fait. 🙂

Avant le montage du col, j’ai choisi d’ajouter une doublure sur le devant (mon tissu étant légèrement transparent). Le dos n’a pas été doublé pour plus de légèreté. Pour la fente du dos, j’ai préféré faire simple en posant une parementure, et non un biais comme mentionné dans les explications.

IMG_20180812_074042

Venons-en à ce fameux col, qui fut certainement le point le plus délicat de ce projet.

J’avais choisi de le réduire un peu en largeur et de le réaliser dans une chute d’un polyester dont le blanc était identique à la couleur du fond du tissu principal. Lors de l’essayage qui suivit le montage du col, deux problèmes sont apparus. Le premier concerne la tenue du col : celui-ci avait tendance à gondoler. Il aurait, je pense, été préférable d’entoiler cette partie. Et c’est certainement, ce que j’aurai fait s’il n’y avait eu que ce problème. Sauf que le deuxième souci était un peu plus important : le haut tirait pas mal dans le dos, ce qui avait tendance à resserrer l’encolure, m’étranglant légèrement au passage. Bref, pas très agréable comme sensation… :-S

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Je pense qu’il manquait un ou deux centimètres sur le dos pour que je me sente bien. Mais là, je ne me voyais pas repartir dans un second rafistolage. La seule solution, qui m’est venue en tête, fut de modifier totalement l’encolure en la descendant au niveau de la base du cou.

IMG_20180811_194838

Ce fut un pari risqué, car il fut nécessaire de retracer une encolure. Pour cela, je me suis aidée du patron Mélilot que je connais bien, pour relever le haut de l’encolure (bien sûr comme il s’agit d’une chemise, des modifications furent nécessaires pour le transformer).

J’ai monté une première fois mon col, pour me rendre compte qu’il était cette fois-ci trop haut. J’ai donc démonté et enlevé environ 2 cm sur les pièces devant et dos.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Lors du 2ème montage, le rendu était déjà bien mieux. Mais j’ai du re-démonter une 3ème fois, car l’encolure gondolait sur l’arrière. Pour régler ce problème, j’ai desserré les fronces de l’arrière, pour que la pièce d’encolure soit assemblée au tissu principal sur une plus grande surface.

IMG_20180811_194851

Par ailleurs, le devant bâillait vraiment en bas des emmanchures. J’avoue que je m’attendais à ce problème là et je pense que dans l’idéal, il aurait été préférable de faire des pince poitrines. Mais à ce moment là, mon quota de modifications étant presque atteint, j’ai simplement choisi de revoir la couture d’assemblage de l’encolure sur chaque côté en tirant le tissu sur 2cm. Et cela a plutôt bien fonctionné. ^^

IMG_20180812_074340

Pour fermer ce haut, j’ai eu envie d’utiliser des boutons recouverts du tissu principal. Je souhaitais également créer les brides en utilisant du fil à broder. Mais après plusieurs essais, j’ai du me rendre à l’évidence : jamais je n’arriverai à faire des passants assez solides (je n’ai certainement pas utilisé la bonne méthode). Donc je me suis rabattue sur une ruban fin et transparent, souhaitant un rendu très discret.

Bon, ce ne fut pas le meilleur choix, car je galère vraiment à attacher ces boutons. Mais au moins, c’est solide. 🙂

IMG_20180811_194858

Je crois avoir fait le tour de ce projet, qui fut loin d’être simple. J’ai l’impression de dire tout le temps ça. 🙂 Mais en même temps, il faut dire que je choisis rarement la facilité et que plus je couds, plus je deviens exigeante. Certainement parce que j’accepte de moins en moins d’avoir des projets non portés dans ma penderie.

J’espère que ce projet fera partie de ces hauts que j’aime enfiler le matin. Je pense que oui. 🙂 Car même s’il n’est pas exactement comme je l’avais imaginé, il est agréable à porter, et cela même quand il fait très chaud.^^ Et puis, il faut le dire, je ne me lasse pas de ce joli imprimé fleuri. Comme quoi, ce n’est pas une légende : les bacs à chutes abritent parfois de vrais petits trésors. 🙂

IMG_20180811_194715

IMG_20180811_195340

Un autre trésor est caché dans ces photos : il s’agit d’un jardin, un tout petit coin de verdure niché dans une rue lyonnaise, dans lequel j’ai grandi et où je me suis toujours sentie bien. Ces photos sont particulières pour moi car elles seront les dernières faites dans ce lieu. Avant que la page ne se tourne, j’avais envie de photographier ce projet là-bas. Et puis il faut dire que forcément en rangeant mes affaires d’enfance, pleins de souvenirs remontent à la surface. Et notamment des souvenirs liés à la couture. Je me revois, par exemple, à quatre pattes sur le carrelage du séjour entrain de découper un patron Mode & travaux. Car c’était le deal entre ma mère et moi : « ok je te couds ce déguisement, mais tu m’aides et découpes le patron. » Cela lui permettait de vérifier si je voulais vraiment le vêtement. Maline ma petite maman. 😉 Et en y repensant, je me demande si ce n’est pas à cause de ces séances de découpages (ou plutôt grâce à ces séances), que j’ai eu envie d’aller plus loin et d’apprendre à coudre.

13 réflexions au sujet de “Un top foulard, enfin presque!”

  1. J’espère bien que tu ne te lasseras pas de ce tissu. Il est magnifique. Je l’adore ! Ton haut est superbe. Il t’a donné du fil à retordre mais le résultat est top. Le col est très réussi. Quel joli jardin. Coudre avec ta maman doit être un bon souvenir. Je couds avec ma grande , très grande fille puisqu’ adulte et ce n’est que du bonheur.

    J'aime

  2. Grâce à toutes les modifications apportés, le rendu est vraiment très beau et cet imprimé est magnifique!
    Je vois que toi aussi tu as de beaux souvenirs d’enfance autour de la coutures 🙂
    Des bisous

    J'aime

  3. bonjour,
    je voudrais si possible savoir comment faire pour avoir accès aux patrons de vos différents modèles tee-shirt- encolure bateau ect. je cherche depuis hier soir suis pas douée
    je vous remecrcie

    J'aime

    1. Bonjour, seul le patron du t-shirt à encolure bateau est disponible. Vous trouverez un lien vers la page de téléchargement en vous rendant sur l’article « Le patron d’un t-shirt à encolure bateau ». Le lien se situe dans l’avant dernier paragraphe.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.