Hauts, Mon dressing cousu main

Un bomber fleuri

IMG_20171015_103544

Heureuse de venir faire un tour par ici, en cette fin de week-end ensoleillé. 🙂

Pas de projet garde-robe capsule à l’horizon, cela reviendra, j’espère, dans quelques semaines. Pour l’instant, je me suis attaquée à un projet totalement imprévu.

Lors d’un passage sur Nantes début septembre, j’ai eu un coup cœur pour un joli tissu, type crêpe, trouvé chez Tissus Myrtille. En voyant cet imprimé fleuri sur fond bleu marine, avec un joli tombé, ni trop léger, ni trop lourd, je l’ai toute de suite imaginé en veste fluide pour la fin de l’été. Cela ne faisait absolument pas parti de ma liste de projets, mais voilà dès que je l’ai vu, j’en ai eu envie tout de suite et tant pis pour mes autres cousettes, qui attendront un peu. 🙂

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mon tissu acheté, je suis partie à la recherche d’un modèle, pouvant coller à mon idée. J’imaginais une veste type bomber, comme celle-ci par exemple. Des patrons de ce type, il en existe déjà pas mal et c’est peut-être cette quantité de modèles disponibles, qui m’a fait beaucoup hésiter. J’ai failli partir sur le patron Rigel de Papercut, mais souhaitant une version plus féminine avec une encolure moins marquée, j’ai choisi d’utiliser le modèle 104 du magazine Burda de juillet. Il s’agit d’une veste doublée, fermée par un zip et à manches raglan.

IMG_20171015_103646

S’agissant de mon premier projet « Magazine Burda », je me suis demandée plusieurs fois si cela était une bonne idée de commencer par cette pièce, indiquée comme difficile (3 points sur 4) dans la présentation du modèle. Mais étant curieuse et impatiente d’avoir ma veste, je me suis lancée en essayant comme toujours de ne pas trop me poser de questions. 🙂

J’appréhendais la première étape : trouver et décalquer mes pièces sur la planche Burda. Cela fut certes plus long que pour mes autres projets, mais au final rien de vraiment compliqué, le tout est de ne pas se lancer dans un décalquage nocturne, afin d’éviter les erreurs. 🙂

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Après découpe de mes pièces, j’ai ensuite réalisé les poches passepoilées. Je crois que c’est à ce moment là – soit au début des instructions – que j’ai lâché la notice. J’avais trop peur de mal interpréter les instructions et donc de me tromper. J’ai donc préféré réfléchir aux différentes étapes et monter ma veste en me référant à d’autres projets réalisés précédemment.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Avant de commencer les poches, j’ai entoilé les emplacements sur les pièces du devant, afin de renforcer les ouvertures. Pour une bonne souplesse, j’ai utilisé un entoilage thermocollant très souple, que je trouve idéale pour les tissus très fluide type viscose ou crêpe.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai pris ces quelques photos, afin de me souvenir des étapes d’assemblage. Note à moi-même : positionner le rabat et le fond de poche le long de la ligne tracée sur le devant, en faisant attention de faire correspondre les repères bas et haut. Puis coudre ces 2 pièces sur le devant à 1,5 cm du bord.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En faisant ces poches, je me suis rendue compte que le point le plus important pour les réussir est de bien arrêter la couture du rabat et celle du fond de poche au même niveau. Pour cela, j’ai positionné un repère sur chaque pièce, m’indiquant la fin de l’ouverture de la poche.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un des points les plus complexes de ce projet fut l’ajustement de la veste. Après l’avoir assemblée, puis froncé le bas et le haut, je me suis rendue compte lors de mon premier essayage, qu’elle était bien trop large. J’ai du revoir les côtés et les manches en les réduisant de 1,5 cm et j’ai aussi enlevé 6 cm dans le dos. Ce fut très long, car 3 essayages furent nécessaires et à chaque fois, je devais défaire les fronces pour réaliser les ajustements.

IMG_20171015_103651

Par contre, rien à dire au niveau stature, ce qui m’a assez surpris, car le modèle est normalement pour une taille de 1m76 (je fais 10cm de moins).

Le montage de la fermeture à glissière fut plus simple que prévu. Je l’ai d’abord cousu au tissu principal, puis j’ai plié la doublure en la positionnant le long de cette première couture. J’ai faufilé à la main pour maintenir la doublure en place, avant de surpiquer le tout.

IMG_20171015_103913

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

IMG_20171015_103922

Côté modification, j’ai légèrement arrondi l’angle du col. La fermeture à glissière commence donc plus bas au niveau du tissu fleuri.

IMG_20171015_103716

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Par ailleurs, j’ai choisi de ne pas mettre d’élastique sur le bas de la veste et au niveau des manches. J’ai donc réduit l’ampleur des pièces des extrémités, afin que celles-ci soient adaptées à ma taille.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

IMG_20171015_103655

Et voilà, je crois avoir fait le tour de cette cousette. Ce ne fut pas un projet simple, c’est sûre. J’ai mis un bon mois pour le coudre et en voyant le temps se rafraîchir de plus en plus, ma motivation avait disparu. Mais l’annonce de ce joli week-end m’a reboosté.^^ Je suis vraiment ravie de l’avoir terminé et de pouvoir la porter. Je vais maintenant profiter des prochains jours pour l’apprivoiser. 🙂

IMG_20171015_104629

IMG_20171015_104026

IMG_20171015_104207

Belle fin de dimanche à tous ^^

14 réflexions au sujet de “Un bomber fleuri”

  1. Très joli bomber fleuri ! Je suis moi aussi en train d’en finir un – avec quelques péripéties. Le point le plus difficile a été le col, mais il n’a pas la même forme que celui de Burda. Je vais peut-être tester ce modèle.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Goldie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.